Les enfants dans la Shoah

Kindertransport

Les Kindertransport sont une opération de sauvetage menée par la Grande-Bretagne quelques mois avant le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale. Près de 10 000 enfants, juifs pour la plupart, ont pu quitter l'Allemagne, l'Autriche, Dantzig... et rejoindre l'Angleterre. Ils furent accueillis dans des familles ou dans des institutions. La plupart d'entre eux ne reverront jamais leurs parents.

Inge Braunschweiger

Passeport d'Inge Braunschweiger, 12 ans, délivré pour son départ pour l'Angleterre.

Accompagnée de sa sœur Nora, 9 ans, elle a bénéficié du transport au départ de Frankfort du 17 janvier 1939.

Leurs parents Caecilia et Josef, restés en Allemagne, ont été envoyés par les Nazis au ghetto de Minsk en novembre 1941, et ne sont jamais revenus. Ils ont été assassinés sur place, ou bien dans le camp de Sobibor.

Collection Imperial War Museum, Londres

Collection Imperial War Museum, Londres

Collection Imperial War Museum, Londres

Collection Imperial War Museum, Londres

Collection Imperial War Museum, Londres

Collection Imperial War Museum, Londres

Dorothea Koniec

Document de l' « Organisation britannique pour les enfants de Prague », donnant les instructions pour le départ de Dorothea Koniec et de son frère Herbert, en mai 1939. Ils vivaient à Bratislava, en Tchécoslovaquie. Ils ont été accueillis en Écosse.

En décembre 1939, Dorothea a reçu cette carte pour Noël, de la part d'amis en Hongrie.

Les parents de Dorothea et d'Herbert ont été déportés et assassinés en 1942.

Collection Imperial War Museum, Londres.

Collection Imperial War Museum, Londres.

Collection Imperial War Museum, Londres.

Collection Imperial War Museum, Londres.

Collection Imperial War Museum, Londres.

Lore Michel

Document d'identité établi pour le transport de Lore Michel, 15 ans, vers l'Angleterre. Lore vivait à Cologne, en Allemagne.

Message adressé par Lore à ses parents, alors cachés à Amsterdam.

Ses parents ont été ensuite déportés au camp de Bergen-Belsen.

Sa mère est morte du typhus peu après la libération du camp ; son père a survécu.

Collection Imperial War Museum, Londres.

Collection Imperial War Museum, Londres.

Collection Imperial War Museum, Londres.

Collection Imperial War Museum, Londres.

Collection Imperial War Museum, Londres.

Collection Imperial War Museum, Londres.

Collection Imperial War Museum, Londres.

Gertrude et Elfriede Kiwi

Gertrude et Elfriede Kiwi vivaient à Berlin. Elles ont pu toutes les deux bénéficier du programme des Kindertransport.

La photographie, où on les voit avec leurs parents, a été prise juste avant leur départ pour l'Angleterre.

Par la Croix Rouge, les deux fillettes envoient un message en avril 1940 à leurs parents restés à Berlin. Elles reçoivent au dos une réponse. En septembre 1941, un message est cette fois envoyé de Berlin, par l'intermédiaire de la Croix Rouge allemande.

Les parents des fillettes ont par la suite été déportés et assassinés.

Collection Imperial War Museum, Londres.

Collection Imperial War Museum, Londres.

Collection Imperial War Museum, Londres.

Collection Imperial War Museum, Londres.

Collection United States Holocaust Museum

Numéro d'identification

Numéro d'identification porté autour du cou par Henry Schmelzer, lors de son voyage pour l'Angleterre en décembre 1938, dans le cadre des Kindertransport. Il était originaire de Vienne, en Autriche, et avait alors 15 ans. Il reste en Angleterre durant toute la guerre, où il travaille dans une usine aéronautique militaire et intégre les Royal Scots Fusiliers.

Collection United States Holocaust Museum

Étiquette de bagage

Étiquette fixée sur la valise de Margot Stern, qui put quitter Karlsruhe, en Allemagne pour l'Angleterre en décembre 1938 à l'âge de 16 ans. Ses parents, Klara et Adolf, ont tous les deux été déportés en 1942 à Auschwitz où ils ont été assassinés.

PrécédentPrécédentSuivantSuivant
AccueilAccueilImprimerImprimerRéalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)